L'éternel mari

d'après Fédor Dostoïevski

Création 2023

 

Tout presque se passe la nuit, imbibée d'alcool, tout se déplie dans un jeu cruel, comme si chaque motif en dissimulait un autre dans une manipulation perpétuelle.
Les chapitres – titrés comme des tableaux – jettent en un claquement de doigt le lecteur à la manière d'un cauchemar, d'un appartement à l'autre, d'une maison à un cimetière.

• Télécharger le dossier

 

Calendrier

 

Les 2 et 3 novembre 2023
Avant-premières au Théâtre d'O, Montpellier

Les 8 et 9 novembre 2023
Théâtre + Cinéma, scène nationale de Narbonne

Le 16 novembre 2023
Le Théâtre dans les vignes, Couffoulens

Le 21 novembre 2023
L'Ancien Évêché, ATP d'Uzès

Les 29 et 30 novembre 2023
La Comète, scène nationale de Châlons-en-Champagne

Du 16 au 19 janvier 2024
Le Cratère, scène nationale d'Alès

Les 30, 31 janvier et 1 février 2024
Théâtre Jean-Claude Carrière, Domaine d'O, Montpellier

Le 3 février 2024
Théâtre Jacques Cœur, Lattes

Le 8 novembre 2024
Théâtre Albarède, Ganges

L'éternel mari
Mise en scène Nicolas Oton
Librement adapté de la nouvelle L'éternel mari de Fédor Dostoïevski
Traduit par André Markowicz
Adaptation Nicolas Oton, Jacques Allaire, Frédéric Borie
Photos du spectacle Raphaël Hardelin
Avec Jacques Allaire, Frédéric Borie

Production : Machine Théâtre.
Coproduction : Domaine d'O - cité européenne du théâtre, Théâtre d'O, aide à la création du département de l'Hérault, Hérault Culture, Scène de Bayssan.
Soutien : Drac Occitanie, ENSAD - Hangar Théâtre.

Dom Juan désossé

d'après Molière

 

Alors que la pièce de Molière est un road movie de plus de 19 personnages, construite en 5 actes, avec changements de décors pour chaque tableau, machinerie quasi shakespearienne, démesurée, jouant sur tous les registres, de la terre aux enfers ; le but, ici, a été de la dépouillée de tous ses ornements historiques, de toutes disproportions scénographiques, de tout faste pastoral pour en arriver au texte seul et plus précisément au personnage de Dom Juan.

Dom Juan, seul, face à son double inversé Sganarelle. Celui-ci lui fait revivre et rejouer les angoisses métaphysiques de cet « athée foudroyé », ce « fils de criminel » qui veut renverser tous les fondements de la religion et autres « sottes moralités ».

• Télécharger le dossier

 

Calendrier

 

Le 29 mars 2023
Salle des fêtes, Pavie

Le 23 avril 2024
Salle municipale, Cazères

Le 26 mai 2024
Jardin Saint-Rome, Aniane, avec le festival Léz'Arts Mouvants

Texte d’après Molière
Mise en scène Brice Carayol
Dramaturgie Sarah Fourage
Avec Cyril Amiot & Laurent Dupuy
Création lumières et son Guillaume Allory
Costumes Christelle Glize
Photos Marc Ginot
Administration Laetitia Hebting

Création le 9 avril 2015 au Sillon, Scène conventionnée de Clermont-l'Hérault.
Production : Machine Théâtre.
Coproduction : Sillon, Scène conventionnée de Clermont-l'Hérault.
Avec l’aide à la résidence du Département de l’Hérault.
Machine Théâtre est conventionnée par le Ministère de la Culture / Drac LR, la Région Languedoc-Roussillon et reçoit le soutien de la Ville de Montpellier.

Retrouvailles

d’après Thomas Bernhard

 

Thomas Bernhard comme antidote à l’illusion et à l’hypocrisie. Miroir pour réfléchir le monde, sa vanité, sa comédie. C’est dans la représentation de la représentation que se traque le mensonge. Penser, écrire, marcher... Tension permanente vers l’autonomie. Sortir de l’abri, détruire son abri et tout ce qui rattache à l’abri... Renoncement à toute forme d’installation.

• Télécharger le dossier

Retrouvailles
d'après Thomas Bernhard
Mise en scène Brice Carayol
Avec Laurent Dupuy, Franck Ferrara, Christelle Glize, Patrick Mollo
Création lumières Thomas Clément de Givry
Création et régie son Alex Flory

Production : Machine Théâtre.
Coproduction : Service culturel de la Ville d’Alénya.

Cul et chemise

de Jean-Marie Piemme

 

Est-ce du lard ou du cochon ? Une provocation ? Un pastiche ? L’histoire d’une amitié ? Une aventure belge ?
Avant de commencer la lecture, notre imaginaire est déjà au travail. Mais dès la première page, il s’agit d’acteurs, deux frères…Victor et Louis, comme d’un autre temps.
Ils sont à la dérive, en perte de sens, englués dans un vide existentiel, oubliés des théâtres et  de l’institution, dépassés par la nouvelle génération.
Mais comme deux vieux boxeurs, ces deux poètes égarés, n’ont pas totalement baissé la garde, les gants prêts à être enfilés pour un retour tonitruant !

Après vingt ans de compagnie et une trentaine de spectacles nous sommes tout de suite saisis par ces deux personnages, qui nous ressemblent étrangement.
Parfois lassés ou défaitiste, parfois secoués d’un désir intact de faire du théâtre ; nous nous posons les mêmes questions que Victor et Louis.

Plus de 30 représentations depuis sa création en janvier 2021

• Télécharger le dossier

Cul et chemise
De Jean-Marie Piemme
Mise en scène Nicolas Oton
Avec les comédiens du collectif Machine Théâtre Brice Carayol et Laurent Dupuy
Scénographie-décor Pierre Heydorff
Lumière Mathieu Zabé
Son Alex Flory
Costumes Cathy Sardi
Régie Cyril Amiot
Photos du spectacle Marc Ginot

Production : Machine Théâtre.
Coproduction : Le Cratère scène nationale d’Alès, L’Archipel scène nationale de Perpignan.
Avec le soutien du Théâtre dans les Vignes à Couffoulens et de l’Imprimerie à Montpellier.
La compagnie Machine Théâtre est subventionnée par Le Ministère de la Culture - DRAC Occitanie, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Ville de Montpellier.

La Nuit des rois
de Shakespeare
La sortie de l'artiste de la faim
de Tadeusz Rózewicz
Crime et Châtiment
d'après Fédor Dostoïevski
Cul et chemise
de Jean-Marie Piemme
Retrouvailles
d’après Thomas Bernhard
Les carnets du sous-sol
de Fedor Dostoïevski
Dom Juan désossé
d'après Molière
L'éternel mari
D'après Fédor Dostoïevski